Lundi 3 mai 1 03 /05 /Mai 00:16

   Quelques mots, comme ça, sur toute cette affaire OPI et TransDesign.


   Pour les rares personnes n'étant pas encore au courant et qui auraient passé la semaine dans une yourte en Corrèze, il faut savoir que deux problèmes en partie liés ont surgi ces derniers jours...


 

   1- Transdesign avait visiblement des pratiques très "opaques" en ce concerne la vente des produits OPI (pas de contrat, donc vente possiblement illégale) et retire donc tous les produits de la marque de son catalogue. Ils auraient été prévenus dès novembre 2009 par OPI qui leur demandait alors de stopper leurs petites affaires (cf les numéros de contrôle limés sur les flacons qui avaient déjà chatouillé l'esprit de pas mal d'acheteuses). 


   De plus, suite aux très très nombreuses casses survenues grâce à des défauts d'emballage (et à la délicatesse de certains transporteurs sans doute) la poste américaine leur impose un format d'envoi qui nous reviendra très, très cher.


   Je ne commanderai donc plus chez eux car ils m'ont bien déçue de par leur attitude envers OPI, et envers nous, clientes, traitées depuis la semaine passée comme des indésirables dont les commandes sont annulées alors que les frais de port exorbitants étaient pourtant supportés.



   - OPI a demandé à TD de ne plus vendre ses produits (normal vu le paragraphe précédent et le flou artistique autour des autorisations de vente) mais attaquerait aussi tous les sites internet qui permettaient aux non américaines de se procurer la marque. En clair, ils jouent le snobisme et souhaitent visiblement nous voir payer presque 14€ le flacon de 15ml alors que ce même produit est vendu 9 dollars aux Etats-Unis... Internet est indigne de OPI semblerait-il, nous devrions nous contenter des petites échoppes de chez nous.


   Lorsqu'on sait qu'en France, les rares vernis OPI sont souvent ceux des collections passées depuis des lustres, ça ne donne aucune envie de se déplacer en boutique. J'ai demandé à plusieurs reprises cet automne dans les points de vente officiels la collection Suede, on m'avait alors rit au nez en me disant que "des vernis comme ça ça n'existe pas".


   OPI, si vous souhaitez encore voir les frenshies et les autres européennes investir dans vos créations, il va vous falloir nous donner l'envie de le faire par des tarifs plus praticables et une mise à disposition réelle de vos vernis.

 


   Pour celles qui veulent en savoir davantage, voilà un lien vers un article en français qui donne plus d'informations, un article très acide en anglais qui permet de bien saisir à quel point les tarifs dans nos contrées sont injustifiables, et un dernier article en anglais qui détaille l'affaire en cours.



   Pour ma part j'ai peu de OPI, et je suis plus attirée en général par China Glaze, Color Club ou Nubar. Là, mon sentiment est confirmé : je ne ferai pas de OPI une de mes marques favorites. Quant à TD, je pense pas qu'ils n'auront plus le plaisir de prélever des euros sur mon compte en banque à moins d'une rapide et profonde remise en question de leurs pratiques commerciales et éthiques.



A très vite pour de meilleures nouvelles



Bises !   ^_~


Par Neko no Tsume - Publié dans : blablas - Communauté : Nail art
Ecrire un commentaire - Voir les 18 commentaires
Retour à l'accueil

 

 

 

logo-facebook.png

       

Rejoignez-moi sur Facebook ! ^_~

 

 

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés